Les traditions catalanes

Les traditions catalanes

 

La Sardane


La sardane est la danse traditionnelle catalane. Elle se danse en cercles. La sardane obéit à des règles assez strictes, ce qui impose au danseur une bonne concentration dans la danse. Selon la tradition, les danseurs sont en costume : ils portent la "barretina" (couvre-chef), la "faixe" (ceinture), et les "bigatanes" (espadrilles). Les danseurs dansent sur une musique, jouée par une cobla (groupe de musiciens composé d'instruments à vent catalans, aux noms qui vous seront inconnus :-) (par exemple le flaviol).

undefined

                 La procession de la sanch

undefined

 

 

 

La Procession de la Sanch à Perpignan. C’est une procession qui a lieu le vendredi Saint, c'est-à-dire, pour les profanes, le vendredi qui précède Pâques. Il faut assister à cette procession, au moins une fois dans sa vie. C’est une procession religieuse bien sûr, mais elle fait aussi parti du folklore Catalan. Il existe d’ailleurs d’autres processions similaires dans le département et en Catalogne sud.

undefined

 

 

 

 

                 Les goigs dels ous

Tradition catalane, les goigs dels ous, traduisons par « joie des œufs », sont des chants catalans pour la plupart qui étaient chantés de maison en maison la veille de pâques. A l’origine ce sont des cantiques à la vierge et aux saints chantés en catalan. Cette tradition nous vient du Moyen-Âge (XIIème siècle). Le XVIème siècle voit apparaître des chants plus populaires, sur des thèmes plus variés, et aujourd’hui pas nécessairement liés au religieux...

undefined

Strophes poétiques, en langue catalane, les goigs sont chantés en l’honneur d’une image sainte bien précise. Ainsi, chaque chapelle ou ermitage avait ses Goigs, ainsi que la plupart des églises. Écrits en catalan, mais parfois aussi en occitan, les Goigs sont très nombreux (près de 200), à l’aspect musical très diversifié et passionnant. On relève ainsi les Goigs Dolorosos (joies douloureuses), mélange de complaintes populaires et de chants liturgiques, interprétés au Moyen-Âge par les troubadours et que l’on entend souvent de nos jours lors de la procession du Vendredi saint. Les thèmes varient selon les régions. Mais ce sont surtout les Goigs dels ous, toujours très à la mode dans le Roussillon et le Conflent, mais dans un esprit et un ton qui s’éloignent des chants sacrés d’origine. Les caramelles de Cerdagne et du Vallespir s’y apparentent , bien sûr… En tout cas, ils tirent leur motivation essentielle de la quête des œufs, symboles de la Création, source de Vie, prétexte de belles réjouissantes avec l’avènement du Printemps.

 

La Fête de l'Ours

undefined

 

 

 
Cette tradition se pratique en haut Vallespir, notamment le village de Prats de Mollo.
Le principe : jouer en une journée le passage de plusieurs villageois du statut d'ours au statut d'être humain civilisé.
La fête de l'ours se déroule peu avant le printemps, fin février, le dimanche. Cette année, elle s'est déroulée le dimanche 24 Février.
la fête de l’ours est une vieille survivance d’un rituel païen ; un homme se déguise en ours, à la suite d’une battue il est amené sur la place du village pour être rasé et tué par un chasseur qui s’approprie sa force et sa virilité..

undefined

 

Sous-pages :

Le studio de vos futures vacances à la mer !